Supermarché de l’art : le grand déballage de la créativité

Une nouvelle édition du Supermarché de l’art s’ouvre ce week-end à Rignac, du 25 au 27 novembre, avec une centaine d’artistes de toute la France et des amateurs qui viennent faire le plein de belles créations.

Le SMArt, c’est chic. On y vient de toute la région pour découvrir des artistes de toute inspiration et de toute la France, puis repartir avec des œuvres de 1 à 150 euros. Puisque tel est le concept du Supermarché de l’art que le centre culturel de Rignac accueille une fois l’an depuis 2000. « C’est vrai que la majorité des œuvres sont proposées à des prix entre 1 et 150 euros, explique Gérard Marty, illustrateur et médiateur culturel de la commune de Rignac, mais j’ai également proposé à chaque artiste de sélectionner une de ses productions dont il fixe librement le prix. Il y aura donc aussi des œuvres, présentées à part, dont le prix pourra être très supérieur à 150 euros. »

Le SMArt, dont la première édition remonte à 1990, est devenu au fil des ans une véritable institution en Aveyron, un événement qui déplace les foules et mobilise les artistes. Cette année encore, ils seront une centaine à envoyer une sélection de leur travail. Au total, cela représente presque 2000 dessins, croquis, gouaches, peintures, sculptures… figuratifs ou abstraits. Cette année, l’atelier de sérigraphie villefranchois, Hors Cadre, viendra en force avec plusieurs centaines d’affiches.

Ce grand déballage annuel attire chaque fois une foule d’amateurs qui viennent fouiller dans les piles, les chariots et les cartons et repartent en général avec plusieurs œuvres sans s’être ruinés. « Si vous voulez une image parlante, le vendredi soir, à l’ouverture du SMArt, on dirait le premier jour des soldes », s’amuse Gérard Marty, heureux de provoquer ainsi la rencontre entre des artistes et un public populaire qui ne fréquente guère les galeries. Et ça marche. « En général, un tiers des œuvres présentées trouve preneur, assure l’organisateur. Cela représente quand même plus de 20 000 euros de ventes au total. »

C’est surprenant, c’est à vivre, c’est au centre culturel de Rignac, c’est le SMArt, vendredi 25, de 18h à 21h, samedi et dimanche, de 10h à 19h.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here